Qui sommes nous?

Le mot du président

Plaisir,
Tel est le maitre mot de l’association. « Les Képis Pescalunes »
Le plaisir est un élément essentiel de la vie. Il se reçoit et se donne, on le déguste et on le partage. C’est un trésor que tout un chacun essaye d’acquérir. Nous faire plaisir en se réunissant toutes les semaines autour d’une activité Sportives ou culturelles, telle était la première vocation de l’association. Nous avons découvert par la suite que donner du bonheur, apportait un plaisir intense.
C’est pour cette raison que nous avons décidé de venir en aide aux personnes qui souffrent. Parce que tout le monde a droit à un instant de plaisir. Alors cette année, nous serons encore là sur les terrains et dans les sentiers pour donner un peu de bonheur et nous faire plaisir.

Le Président des Képis Pescalunes

Retrospectives des premières années

Il y a déjà 13 ans que notre association existe et ne perd pas son souffle.

Au demeurant, la mise en place de cette structure avait pour but initial de donner l’occasion aux militaires de la Gendarmerie de se réunir dans le cadre d’activités sportives extra-professionnelles, principalement foot en salle et VTT. Rapidement, les fondateurs de ce mouvement associatif ont souhaité faire partager leur passion avec l’ensemble des partenaires œuvrant pour la sécurité de nos concitoyens dans la région.

Cette idée s’est concrétisée sous la forme de l’organisation d’un tournoi de futsal annuel baptisé challenge «les fruits du Soleil» réunissant à Lunel, chaque printemps, une vingtaine d’équipes composées de gendarmes, policiers, pompiers et douaniers. Dans un second temps, il nous a semblé important de donner une autre dimension à notre association en impliquant ses membres dans des actions caritatives. Ce volet fut le prolongement naturel de notre mission quotidienne d’assistance aux personnes.

BILAN DE NOS ACTIONS EN 13 ANS :

Au bilan en 11 ans, l’association a reversé les sommes de :

  • – 19.400,00 euros au profit de l’association Espoir, Foi et Vie qui soutient l’action de l’URMA du Professeur Coubés.
  • – 40 000 euros au profit de l’AFDC Association Française de la Dyskhératose Française.
  • – 18 000 euros à l’association Gendarme de Coeurs.
  • – 14 700 euros à la recherche contre le diabète.
  • – 2 000 euros au profit de l’Institut St Pierre de PALAVAS LES FLOTS.
  • – 1 200 euros au profit de l’AMEM, maladies à exostoses multiples.

L’action des Képis ne se limite pas à ces projets qui voient le jour toute au long de l’année. Régulièrement nous apportons aussi notre soutien de manière plus directes à des personnels de notre institution qui œuvrent au quotidien au profit des autres et qui sont parfois aussi impactés par les accidents de la vie ou la maladie. Nous essayons simplement de leur apporter un peu d’aide et de réconfort.

Au total, l’action des Képis Pescalunes représentent 98 300 euros de dons.

« Mais notre plus grande richesse n’est pas là et n’est pas quantifiable. Notre trésor se compose de sourire, de merci, de rires et de larmes de joie. En résumé d’instants de bonheur et de plaisir et d’une grosse dose de solidarité. »

DETAIL DE NOS ACTIONS EN 13 ANS :

Durant deux années, nous avons apporté notre concours par l’intermédiaire de l’association Espoir Foi Vie au professeur Coubés, directeur de l’ Unité de Recherches des Mouvements Anormaux implantée à Guy De Chauliac à Montpellier. Ce service soigne en particulier la dystonie (maladie neuro-musculaire dégénérative).

En 2007, nous avons été plus particulièrement sensibles au cas du petit Alexandre. Fils de l’un des nôtres, Alexandre âgé de 6 ans souffrait de la dyskératose congénitale, une maladie rare. Depuis plusieurs années, il luttait jour après jour. La maladie gagnant du terrain, le pronostic vital fut engagé. Les Képis pescalunes décidèrent alors naturellement de consacrer leur action au profit exclusif d’Alexandre et de sa famille. Epaulée, celle-ci décida de créer l’association française de lutte contre la dyskératose congénitale (AFDC). Cette association dont le siège se trouvait dans notre département était unique en Europe. Pour subvenir à ses besoins et la rendre pérenne, nous avons mis à contribution les clubs sportifs de haut niveau, nombreux dans la région, afin qu’ils soient nos relais sur l’ensemble du territoire national. Alexandre a ainsi pu donner, par exemple, le coup d’envoi d’un match de football de ligue 2 ou encore d’un match de ligue des champions de HandBall. Il était présent également aux côtés d’Alexandra Rosenfeld, Miss France 2008, lors d’un match de rugby opposant le MHRC à Bourgoin. A chaque fois, ce fut l’occasion de parler de la maladie qui affectait ce jeune enfant. Grégory ANQUETIL, jeune retraité du handball et sportif emblématique, s’engage alors comme parrain pour défendre la cause d’Alexandre dans le cadre de l’association créée par ses parents.

Au mois de mars 2009, c’était au tour de Chloé Mortaud, Miss France 2009, de prendre part à l’aventure. Elle apporta son soutien par sa participation effective à une soirée cabaret organisée par les Képis pescalunes au profit de l’AFDC.

Diversifiant nos activités, en juin 2008, nous avons mené une action de type «fiesta campera» au bénéfice de l’AMEM (Association de lutte contre les Maladies à Exostoses Multiples). Pendant cette période, Alexandre continua de se battre avec dignité contre la maladie. Malgré toutes les tentatives chirurgicales, parfois bien lourdes pour un enfant de son âge, son état de santé ne cessait de se dégrader, lui laissant peu de répit. Il lutta jusqu’au bout avec courage, nous montrant toujours la voie dans les moments de doutes.

La maladie a fini par l’emporter le 23 mai 2009. Un projet de recherches cofinancé par l’AFDC et les Képis pescalunes avait été initié sous le nom de ETUDE FRANCE DYSKERATOSE. Il a aujourd’hui porté ses fruits. En effet, il a été mis au point un test de diagnostic clinique et une base de données a été créé. Il s’agit là d’une belle avancée médicale rendue possible grâce à notre mobilisation et à la contribution de tous nos partenaires.

Après une année 2011 sabbatique, les képis pescalunes ont décidé de reprendre leur bâton de pèlerins et de venir à nouveau en aide au profit des personnes qui souffrent, des personnes en difficulté mais aussi pour mettre sur le devant de la scène les personnes qui au quotidien œuvrent sans compter et avec passion au bénéfice des autres.

Tout d’abord, le 14 mars 2012, nous étions présents au sein de l’institut ST PIERRE de PALAVAS pour offrir aux animateurs de cette institution des consoles de jeux vidéos mais aussi des écrans de télévision et ce afin d’apporter un peu de bonheur aux enfants hospitalisés en leur permettant d’agrémenter leur séjour. De même, nous souhaitions apporter notre soutien, et notre admiration au personnel de cette institution qui fait preuve au quotidien d’un dévouement sans faille.

Ensuite, nous avons soutenu deux associations dans le cadre des actions que nous avons mené cette année là. (Le 03 juin 2012, à la manade des Termes à BAILLARGUES -34-, la deuxième journée camarguaise des Képis Pescalunes. Au programme, ferrade, traditionnelle paëlla, diverses animations. Puis le 10 juin 2012, la 7ème édition du Tournoi de Futsall des Képis Pescalunes,) Ces deux structures sont d’une part de l’association d’Aide aux Jeunes Diabétiques et d’autre part « Gendarmes de Cœurs » Au total ce sont prés de 12 000 euros qui ont été collecté au cours de l’année 2012 et qui ont servi aux deux entités à poursuivre leur action: 4 000 au profit de l’association d’Aide Aux jeunes Diabétiques et 8 000 euros au profit de l’association « Gendarmes de cœur » Il s’agit pour l’une du soutien aux jeunes malades du diabète et la poursuite des efforts de recherche dans le cadre de cette affection. Pour l’autre, il s’agit d’apporter une aide aux militaires de la gendarmerie et aux membres de leur famille touchés par les accidents de la vie et les risques liés à leur métier.

Ces sommes ont été remises aux deux associations le 14 septembre 2012 à l’occasion d’une soirée qui s’est déroulée à la plage Privée la Voile Bleue à LA GRANDE MOTTE.

Au cours de l’année 2013, l’action des Képis Pescalunes s’est à nouveau concentré autour du soutien à la recherche contre le diabète mais aussi à l’association Gendarme de cœur. Ainsi, le 30 mars 2013, il était organisé à MONTPELLIER -34-, salle Jules Pagezy Ancien Hôtel de Ville, un cocktail dansant en clôture de la journée régionale de l’association l’Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) et en marge du congrès national sur le diabète qui s’est tenu du 26 au 29 mars 2013 au Corum à MONTPELLIER -34-. Lors de cet apéritif, nous avons remis à l’AJD dans le cadre de leur projet de recherches contre le diabète un chèque correspondant aux bénéfices réalisés lors de l’opération « Les Miss du Sud 2013 ». En effet ce sont 12 Miss du Sud de la France (Languedoc, Roussillon, Aquitaine, Camargue, Midi Pyrénées, Quercy Rouergue) qui avaient posé pour un calendrier plein de charme et de beauté. Les bénéfices des ventes de cet éphéméride ont été reversés au profit de l’association des Képis Pescalunes, celle-ci soutenant l’action de l’association d’Aide aux Jeunes Diabétiques et notamment le programme de recherche.. Au final, dans le cadre de la recherche contre le diabète, notre association aura reversé la coquette somme de 5 700 euros.

Ensuite, le 16 juin 2013, le charme a laissé place au sport à l’occasion de la 8ème édition du Tournoi de Futsal des Képis Pescalunes une manifestation sportive regroupant des équipes de la sécurité Intérieure. Lors de cette action, des fonds ont été collectés au profit d’une œuvre caritative en l’espèce l’association Gendarme de Cœurs. Cet argent (5 000 euros) a été reversé le 19 septembre 2013 à l’occasion d’une soirée organisée en collaboration avec la Plage Privée « La Voile Bleue »à la GRANDE MOTTE -34- à l’association « Gendarmes de Coeur » présidé par Michel SCAT. Cette somme a notamment permis de financer les cadeaux de noël que l’association nationale adresse chaque année aux jeunes enfants souffrant de maladies orphelines ou ayant été victime d’accident de la vie. Au cours de cette même soirée, il était annoncé la nouvelle dénomination de notre association à savoir « Képis Pescalunes – Terre de Camargue » symbolisant ainsi l’élargissement de notre intervention en terre gardoise.

Les année 2014 et 2015 quant à elles, ont été particulièrement actives pour les membres de l’association les Képis Pescalunes – Terre de Camargue, avec notamment la sortie du fameux Calendrier des sportifs et Miss, vendu à 1500 exemplaires … Enorme succès, grâce aux soutiens de tous !!

L’année 2016 sera également chargées en évènements, on compte sur vous !!!

CONCLUSION :

L’action des Képis Pescalunes trouvent tout son sens dans le mot solidarité.

« On ne peut pas tout attendre des autres mais il est toujours possible de donner un peu de soi. » 

Et lorsque cette envie se manifeste par un engagement, alors on arrive à fédérer de bonnes volontés, qui parviennent à écrire les pages d’une formidable aventure. Cette histoire, nous avons envie d’en écrire encore quelques chapitres et nous comptons sur vous pour nous aider à les imprimer. Vous remerciant par avance de vous faire l’écho de notre engagement et des causes que nous soutenons et de relayer à cette occasion l’image positive de notre action.

 « Pour que nos projets voient le jour et offrent un rayon de soleil à ceux qui souffrent. » 

CAUMES Christophe, président des Képis pescalunes – Terre de Camargue

Unknown-3